Aller au contenu principal du site
05 55 41 81 03

Les Pierres Jaumâtres

Activités - Chambre d'hôtes Creuse

Domeyrot/ Pierres Jaumatres = 5 kms

Situées à environ 3km du village de Toulx Sainte Croix , les Pierres Jaumâtres sont très bien indiquées tout au long du parcours.

Le site, en accés gratuit, offre une balade originale et très agréable. Des aménagements ont été réalisés afin de faciliter l'accés aux sentiers. On peut y découvrir d'immenses amas de granit avec des formes particulières, certaines pierres  semblent tout juste tenir en équilibre.

Dans ce site culminant à environ 600 mètres d'altitude, on peut, à certains endroits, parfois en escaladant des blocs de granit, observer de magnifiques panoramas de la Creuse.


Une curiosité géologique

Site classé depuis près de 80 ans, les Pierres Jaumâtres sont situées dans un espace naturel protégé. Des sentiers de promenade y ont été aménagés, mais aucune construction, pilonne électrique ou route ne vient perturber la nature omniprésente ici.

Ce qui donne à ce lieu ses caractériqtiques rares et particulières, ce sont les amas granitiques fortement érodés qui se trouvent au sommet de la colline, dominant les plaines de la Creuse aux alentours. Pierres sculptées et rendues d'apparence instables par le temps et les éléments naturels (pluie, vent, etc...), les Pierres Jaumâtres ont très souvent fait penser aux monuments préhistoriques tels que les dolmens et les ménhirs. Cette curiosité historique est, depuis très longtemps, la source de très nombreux contes et légendes.


La légende des géants et la naissance des Pierres Jaumâtres

Il y a fort longtemps, bien avant le temps des celtes et des barbares, une tribu de géants vivait sur le Mont Barlot, à l'emplacement actuel du site des Pierres Jaumâtres. Il y avait sur cette colline une forêt immense composée de grands chênes, de peupliers et de saules pleureurs, dans laquelle vivaient aussi des petits lutins, fervents défenseurs de la nature.

La tribu des géants, dont la seule occupation était la chasse et la fête, ne prenanit guère attention à la nature et n'hésitait pas à tout saccager sur son passage. Un jour même, leur chef décida d'aller voir ce qu'il y avait au-dessus des nuages. Il fit alors abattre toute la forêt pour construire une échelle. Cela ne plaisait pas du tout aux lutins qui décidèrent de faire appel aux dieux pour se venger. Quand ces derniers virent que les géants tentaient aussi de pénétrer dans leur royaume céleste au-dessus des nuages, pris de colère, ils changèrent en pierre les géants qui tentaient d'escalader l'immense échelle. Les énormes rochers tombèrent au sommet du mont, et composèrent ce qu'on appelle aujourd'hui les Pierres Jaumâtres.

Le nom de ce lieu viendrait de « Pierres aux Matres » les Matres étant des divinités féminines dédiées à la fertilité et à la fécondité, d'origine celte. Le nom aura alors très probablement été hérité de ces mythes et légendes.


George Sand et les Pierres Jaumâtres

George Sand, dont on peut également visiter la chambre non loin d'ici au château de Boussac, a elle aussi été inspirée par ce lieu insolite. Ainsi, elle a pu écrire à propos des Pierres Jaumâtres : « Ces blocs posés comme des champignons gigantesques sur leur étroite base, ce sont les ménhirs, les dolmens, les chromlechs des anciens gaulois, vestiges de temples cyclopéens.... autels effroyables ou l'on égorgeait les prisonniers et les esclaves pour apaiser les farouches divinités ». George Sand cite ce lieu mystérieux source de légendes dans son roman « Jeanne » (1844).